Spécialisée dans le façonnage de cosmétiques, la sarl tarnaise Version organique va développer une gamme de soins dédiée à la post-chirurgie esthétique, pour le compte d’AMI, un laboratoire Suisse.

Le 27 avril, toute une gamme de produits post-acide hyaluronique, post-botox et post-liposuccion, va être lancée à l’international dans 70 pays, depuis Toulouse, à l’occasion d’une soirée organisée en partenariat avec le professeur Belhaouari, grand chirurgien plasticien toulousain et les laboratoires Juvéderm, N°1 mondial de l’acide hyaluronique. Pour le compte du laboratoire Suisse AMI, l’entreprise tarnaise Version organique a conçu et développé cinq brevets avec une vingtaine d’actifs, pour en finaliser les formules et le conditionnement. Elle aura l’exclusivité commerciale pour la France de ces produits à destination des dermatologues.

Une démarche éco solidaire unique

Vendue à 95% dans les pharmacies de l'hexagone (le reste aux particuliers sur son site web), et depuis quelques semaines d’Espagne et de Belgique, la gamme "1001 vies pour bébé" est un modèle de bilan carbone bonifié. "Nous avons pris la problématique du Bio à l’envers en commençant par aller chercher le moins loin possible les composants. 80% des ingrédients que nous utilisons proviennent de Midi-Pyrénées", commente Anne-Charlotte Barlerin, ingénieur chimiste gérante et fondatrice de la société.

Prescrits par les pédiatres et les sages femmes, ces lotions, gels, baumes, crèmes écologiques & solidaires sont fabriqués avec des plantes issues de l’agriculture biologique locale telle l’huile bio de calendula et de tournesol de Giroussens, du miel bio d’Ariège, de l’eau florale de verveine de Laguépie, avec l’eau de source naturelle de Montroucous. « Nos produits à base de molécules testées et approuvées depuis plusieurs générations sont très sécuritaires et sont utilisés en maternité et en néonatalogie. C’est une grande première pour une marque Bio en France », souligne Anne-Charlotte Barlerin, lauréate 2011 de Tarn Entreprendre et qui vient, par ailleurs, d’être élue présidente de la délégation tarnaise de l’association des Femmes chefs d’entreprise .

Source: www.touleco-tarn.fr (A.M. Bourguignon)